CEPII, Recherche et Expertise sur l'economie mondiale
Preferential Trade Agreements Proliferation: Sorting out the Effects


Sami Bensassi
José de Sousa
Joachim Jarreau

 Highlights :

 Résumé :
Cet article s’intéresse aux implications de la prolifération des accords commerciaux préférentiels (ACP) sur le commerce et sur le revenu réel de leurs membres. Grâce à l’utilisation d’estimations contrefactuelles, nous séparons l’effet d’un ACP donné des externalités créées par la signature d’accords concurrents et par la libéralisation multilatérale du commerce. Nos résultats s’appuient sur l’exemple de la région Moyen-Orient-Afrique du Nord qui, entre 2001 et 2007, offre un cas d’étude pertinent de la prolifération des ACP. Ils révèlent que des changements simultanés de politique commerciale réduisent les effets de création de commerce d’un accord pris isolément. Néanmoins, en signant des accords, les pays membres gagnent en termes de revenu réel et ne subissent pas les externalités négatives supportées par les pays restant en dehors des accords. Nous confirmons que la plupart des pays ont bénéficié des réductions tarifaires réalisées durant la période étudiée, mais cela n’est vrai que parce que les accords multilatéraux prolifèrent : les pays compensent les effets de la non-participation en signant de nouveaux accords.


 Mots-clés : Commerce international | Hypothèse d’Armington | Estimation contre-factuelle | Création et diversion de commerce

 JEL : F13, F12, F47
CEPII Working Paper
N°2013-04, February 2013

Résumés non-techniques

Texte intégral

Référence
BibTeX (with abstract),
plain text (with abstract),
RIS (with abstract)

Contact: 
 Domaines d'expertise

Commerce & Mondialisation
Retour