CEPII, Recherche et Expertise sur l'economie mondiale
Rapport d'activité 2019


PRÉFACE

Dix ans passés après la crise des subprimes, l’année 2019 restait marquée par un certain nombre de questions sur les évolutions de l’économie mondiale. Le ralentissement commun aux principales régions interrogeait sur la nature et l’évolution du régime de croissance, sur fond de pessimisme assez largement répandu et de soif de sécurité souvent inassouvie. Les tensions internationales, particulièrement vives entre les États-Unis et la Chine, reflétaient des insatisfactions sur l’organisation des échanges commerciaux, mais aussi souvent sur l’assise institutionnelle des relations monétaires internationales et de l’aide au développement. L’incapacité de la communauté internationale à proposer une réponse concertée à la hauteur du défi du changement climatique suscitait une inquiétude croissante.

Ces questions sont lourdes d’enjeux pour une Union européenne soumise en outre à la nécessité de négocier les termes du Brexit et de répondre à nombre de défis internes. L’économie mondiale n’est clairement plus celle d’avant la crise financière, mais elle ne donne pas l’impression d’avoir trouvé un nouveau régime que les économistes pourraient qualifier de « stationnaire ». La crise sanitaire a depuis largement rebattu les cartes, et nous ne saurons jamais à quoi aurait mené en son absence ces tendances sous-jacentes. Leur compréhension et leur analyse approfondie n’en sont pas moins utiles, et le CEPII s’y est employé cette année encore en combinant bases de données, outils de modélisation, travaux de recherche, interventions dans les médias et organisation d’échanges et de débats. Ce rapport d’activité rend compte de la richesse de ces contributions, qui couvrent aussi bien les sujets commerciaux que macroéconomiques, financiers et migratoires. L’éclairage conjoint de ces différentes facettes est en effet une nécessité pour que l’analyse fine de questions précises puisse mener à une vision d’ensemble cohérente et féconde.

Toute l’équipe du CEPII se joint à moi pour vous en souhaiter une agréable lecture.
Jean Lemierre
Président du Conseil du CEPII