Retour à liste des newsletters
Novembre 2015        



Le contenu de l'édition anglaise peut différer      

Europe Monnaie & Finance Commerce & Mondialisation Migrations Politique économique Economies émergentes Compétitivité & Croissance Environnement & Ressources Naturelles
  Focus

Point sur les mécanismes de restructuration des dettes souveraines

La crise grecque, dix ans après la crise argentine, est venue rappeler que l’insolvabilité des États peut avoir des conséquences économiques et humaines dramatiques. Entre la gestion actuelle au cas par cas et l’impossible mise en place d’un cadre multilatéral de restructuration, la Lettre du CEPII propose de faire le point sur l’ensemble des mécanismes permettant de restructurer les dettes souveraines.
Christophe Destais
La Lettre du CEPII N° 357 - Octobre 2015
>>>
  publications




  Edito

Part des services dans la production
industrielle en France, par branche



Une partie de l’avenir de l’industrie passe bien par les services

Une étude récente du CEPII tente d’évaluer les conséquences de la servitisation sur les performances et la compétitivité de l’industrie française.  L’étude s’appuie sur un panel de plus de 50 000 entreprises industrielles, essentiellement des PME,  couvrant la période 1997-2007. Elle cherche à identifier l’impact du passage à la production de services sur les performances des entreprises en termes de profitabilité, de ventes et d’emploi. En moyenne, en s’engageant dans la production de services, les entreprises accroissent leur taux de marge de 4 % à 5 %, leur emploi de 30 %, et leurs ventes totales de près de 4 %. De plus, cette expansion ne se fait pas au détriment de la production manufacturière : la production de biens augmente aussi, de plus de 3,5 %.
Matthieu Crozet, Emmanuel Milet

>>>


  Bases de données




L’économie thaïlandaise a de nombreux atouts, comme le montrent les Profils Pays du CEPII

Les Profils Pays du CEPII présentent le panorama interactif du commerce international de 80 pays à partir des données originales du CEPII. On voit ainsi la montée fulgurante de la part de la Thaïlande dans le PIB mondial et encore plus dans le commerce mondial, notamment durant la décennie 1986-1996 (graphique 1.B. et graphique 2.B.). Sa stratégie de développement repose sur une bonne insertion dans les chaînes de valeur mondiales, et sur le pari d’une forte ouverture à l’international. La chute du baht en 1997 et la crise asiatique qui a suivi ont entraîné une récession, puis la croissance a repris sur un rythme moins soutenu. Le tigre, ‘nouveau pays industrialisé’ des années 1980, s’est essoufflé.
Alix de Saint Vaulry
>>> Retrouvez l'ensemble des illustrations dans le profil pays de la Thaïlande : cliquez ici.


>>>


  Opinion




La mobilisation des pays vulnérables

Les vingt pays les plus vulnérables aux impacts du changement climatique viennent de constituer, le 8 octobre 2015, à Lima, un nouveau groupe, le V20 (Vulnerable Twenty Group), présidé par Cesar Purisima, ministre des Finances des Philippines.
Contribution de Michel Damien >>>
Cet article fait partie d'une série spéciale de billets dédiée à la dimension économique des sujets environnementaux qui seront discutés à la Conférence sur le Climat à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015. Pour en savoir plus, cliquez ici.



ISSN: 1255-7072
Directeur de publication : Sébastien Jean
Rédacteur en chef : Dominique Pianelli